LIRE 2 juin 2016

Occupation Bastille II.

What is the question

Actuellement, au Théâtre de la Bastille à Paris, un projet atypique est en cours : «Occupation Bastille». À l’initiative de la direction du théâtre, l’invitation a été faite au metteur en scène portugais Tiago Rodrigues d’activer cette recherche participative entre comédiens, employés du théâtre et près de 70 spectateurs pour inventer un autre rapport à la création. Débarquée de Montréal pour suivre les 68 jours de cette expérience unique d’appropriation d’un lieu par des artistes et des spectateurs, la dramaturge Sara Fauteux livre au Verbe son journal de bord de Seine …

17 avril 2016
Sur le mur du fond de la scène, les projets d’hier servent de point de départ. On refait une visite du théâtre pour les nouveaux spectateurs ? On repart What is the question ? Jacques et moi avons noté celles d’hier, on pourra les faire entendre aux autres.

What is the question

Et puis finalement, on profite de la présence de Jacques, qui entre en scène pour Bovary sous peu, pour reprendre What is the question. Sara et Jacques se font un petit dialogue de questions. Hier, on a questionné la place du spectateur, aujourd’hui c’est cette occupation qu’on met en question :

Euh je sais pas, vous avez une question ?

Est-ce que c’est politique de donner la parole aux spectateurs à Occupation Bastille ?

Tout le monde est-il acteur ?

Notre occupation est-elle de trouver un rapport avec le mot ?

La scène peut-elle être un lieu de débat ?

Pourquoi tu dis ça ?

L’utopie est-elle nécessairement déjà une action ?

C’est quoi la question ?

Vous avez des responsables ?

Vous aviez l’impression d’une trop grande différence ?

Qu’est-ce qui fait que l’on oublie pas un théâtre ?

Passons-nous trop de temps à discuter de ce que nous faisons plutôt que de le faire ?

Je sais pas, vous avez une question ?

Est-ce que c’est normal ?

Quel est le conflit ?

Tu parles de la place du public ou de la Place de la République ?

Qu’est-ce qu’on vient chercher au théâtre ?

Qu’est-ce qu’on vient oublier au théâtre ?

Est-ce qu’ils ont des délégués les spectateurs ?

Est-ce qu’on est libre ici ?

Il y a des loges à la Bastille ?

Derrière le rideau y’a quoi ? Un lit ?

Est-ce que vous dormez pendant le spectacle ?

Est-ce que l’acteur si l’on ne se souvient pas de son nom, c’est qu’il a bien joué son rôle ?

C’est quoi la question ?

Y’a un rapport avec le théâtre ?

D’autres questions ?

Qu’est-ce que c’est les bonnes questions ?

C’est quoi la représentativité ?

Les questions sont-elles productives ?

Est-ce que vous savez que l’on a des comédiens portugais avec nous ?

Est-ce que vous connaissez la problématique de l’entre-soi ?

Est-ce qu’un spectateur de théâtre a des droits et des devoirs ?

Peut-on applaudir si l’on a dormi ?

Si l’on travaille dans un théâtre est-ce que l’on reste un spectateur ?

Pourquoi ?

Est-ce que je vais y aller ?

T’es contre ?

Les questions continuent ?

Quant on est cuisiner est-ce que l’on continue de manger de la même façon ?

Est-ce que l’on a pas toujours peur de ce que l’on ne connaît pas ?

Est-ce que l’on ne se plaindrait pas trop tout le temps moi je dis ?

Est-ce que vous pensez au public en jouant ?

Y a t-il quelque chose qui te permette de dire qu’il s’agit d’une mauvaise pièce ?

Est-ce que l’on a conscience qu’il y a d’autres spectateurs ?

Est-ce que voir c’est consommer ?

Quel sera le prochain spectacle ? T’as pas le programme ?

Votre question n’en cache t-elle pas une autre ?

On peut parler d’autres choses ?

Moi ce qui m’intéresse c’est de savoir comment vous avez fait pour les questions ?

Quel est le lien entre cette occupation et celle de la République ?

Est-ce que l’on est obligé de parler du théâtre en sortant ?

Pourquoi ne peut-on pas manger des pop-corn au théâtre ?

C’est quoi une mauvaise pièce ?

Est-ce que l’on peut inviter des passants ?

Est-ce que lorsque l’on vous embauche, on vous demande si vous allez au théâtre ?

Il faudrait une commission de contrôle des langages ?

Quel est le travail des vrais spectateurs ?

Tu vois pas que je suis en pleine occupation ?

Pourquoi les artistes ne sont-ils pas plus présents à Nuit Debout ?

Mais c’était pas dans la liste des questions ça ?

Tu veux parler ?

carré blanc
Sara Fauteux

Sara Fauteux est diplômée du programme d’études françaises de l’Université de Montréal. Elle se passionne pour l’étude des textes de théâtre, ainsi que pour la pratique des auteurs, des metteurs en scène, des penseurs et des créateurs de la scène québécoise et internationale. À Montréal, elle travaille comme conseillère dramaturgique auprès de différents auteurs et metteurs en scène, en plus de collaborer avec le CEAD ainsi qu’avec les départements des communications de différents théâtre. Elle est critique pour le site MonTheatre depuis 2007 ainsi que pour la Revue Liberté depuis 2014. Durant toute l’année 2015, elle a été adjointe à  la programmation au Festival TransAmériques.