carré blanc

Julie Paquette

Julie Paquette est docteure en Science politique de l’Université d’Ottawa. Sa thèse (soutenue en septembre 2012) s’intitulait « Sade peintre de caractères ou la destitution des volontés d’absolu. Étude d’inspiration lefortienne ». Sa maitrise portait sur L’Affaire Salman Rushdie, trois perspectives sur la fiction et l’origine : Fethi Benslama, Milan Kundera, Claude Lefort. Elle a complété un travail postdoctoral au Centre de recherches intermédiales sur les arts, les lettres et les techniques (CRIalt) ainsi qu’au Centre canadien d’études allemandes et européennes (CCEAE) de l’Université de Montréal où elle a interrogé la critique d’un nouveau fascisme dans l’oeuvre de Pier Paolo Pasolini. Elle est également chargée de cours au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal, au Département de sciences sociales à l’Université du Québec en Outaouais et professeure à temps partiel à l’École d’éthique publique de l’Université Saint-Paul à Ottawa.

Voir tous les collaborateurs